Rechercher dans ce blog

vendredi 8 décembre 2017

BIOGRAPHIE : 1925 - 1929

En 1925,   à l’apogée de sa carrière  il collabore à seize journaux différents. C’est  cette année là, à la mort de son fils aîné Jacques , qu’il revient vivre à Pierrelatte  tout en continuant d'écrire pour de nombreuses revues et journaux parisiens mais aussi de la France entière auxquels il vend ses contes, ses  romans.
Il Fonde en 1926 l'association "Les amis du Tricastin" qui va publier la revue "Le Tricastin" de 1926 à 1939. Soit 100 numéros, la guerre interrompant la publication. Il a écrit dans 225 journaux différents, publié plus de trois cents œuvres : romans, théâtre, poésie, d'autres n'ont jamais été éditées. On dit qu'il a écrit un conte par jour pendant cinquante ans. La ville de Pierrelatte possède un fonds privé important, legs de sa fille Mireille Bringer.  Les archives de la ville renferment près de 2500 lettres de lui ou qui lui sont adressées, des centaines d'articles de presse le concernant, des éloges des académiciens français Pierre Benoît, Georges Lecomte, Roland Dorgelès et bien d'autres. Ainsi que la collection presque complète de la revue "Le TRICASTIN". On peut toujours les consulter.

Il a signé ses articles sous le nom de Rodolphe BRINGER, mais aussi Roger BRINDOLPHE, le Troglodyte, le Roudeïrou, lou Barulaïre, le Roudelaïre, Lou Pebrounié.. Il était surnommé "le Père du Tricastin", on disait à Paris "le Tricastin…..capitale BRINGER.." 

Plus d'infos sur : Le Tricastin de Rodolphe Bringer" Editions CERCAR - Commande à : AEFO, 18 rue du Berteuil ou à : aefoenotourisme@gmail.com - 10€ franco de port

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire